GUIDE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE 6e édition, modifiée et augmentée, Heures de France

GUIDE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE 6e édition, modifiée et augmentée

Recensions (2)

GUIDE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE 6e édition, modifiée et augmentée
Serge TRIBOLET

EAN/ISBN : 9782853853132
29.00 €

Le Guide pratique de psychiatrie n’a cessé d’évoluer depuis sa première édition en 1994. En préservant son principe d’une présentation claire et rigoureuse des pathologies et des traitements psychiatriques, j’ai voulu lui donner une nouvelle dimension. Cette sixième édition modifie son contenu en ajoutant de nombreuses pathologies psychiatriques (démences, perversions, etc.), de nombreux syndromes (voyages pathologiques, déni de grossesse, syndrome de Münchhausen, syndrome de Stockholm, etc.) et en actualisant toutes les données cliniques, thérapeutiques et législatives.
Les conduites d’urgence en psychiatrie, l’examen psychiatrique, l’appréciation d’un état délirant, l'évaluation d’une plainte insomniaque, les complications de l’alcoolisme, l’appréciation du risque suicidaire…, autant de thèmes pratiques qui motivent un abord clair et précis de la sémiologie, du diagnostic et de la thérapeutique.
Véritable référence pour la pratique quotidienne en psychiatrie – pratique ambulatoire ou pratique hospitalière – cet ouvrage s’adresse à tous les professionnels de santé mentale en leur proposant les connaissances précises nécessaires à l’exercice de leur métier. Il propose aux médecins généralistes les repères indispensables pour une orientation thérapeutique. Les médecins psychiatres y trouveront une synthèse du savoir psychiatrique actuel. Le Guide pratique de psychiatrie donne les réponses claires et rigoureuses aux questions que se posent les étudiants en médecine et les étudiants en psychologie, ainsi que tous ceux qui, un jour ou l’autre, ont à faire face, qu’ils y soient préparés ou non, aux troubles mentaux.

Serge Tribolet est psychiatre des Hôpitaux, responsable d’une unité d’hospitalisation à Paris et Docteur en philosophie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages spécialisés de référence et d’essais remarqués. Enseignant et conférencier, son travail de recherche concerne la psychose.


Version numérique distribuée par Numilog


SOMMAIRE

I. L’EXAMEN PSYCHIATRIQUE

1. L’entretien avec le patient
2. L’anamnèse et la recherche des antécédents
3. La prospection biographique
4. L’évaluation psychiatrique des fonctions psychiques
5. Examen sémiologique d’un délire
6. La démarche diagnostique
7. La synthèse des symptômes
8. Une classification étiologique
9. Classifications des troubles mentaux

II. LES URGENCES PSYCHIATRIQUES

A. LES PRINCIPES GENERAUX
B. LES PRINCIPALES SITUATIONS D'URGENCE PSYCHIATRIQUE
1. La claustration
2. L’incurie
3. Les troubles psychiatriques puerpéraux
4. L’amnésie d’identité
5. Les pathologies de stress post-traumatique
6. État d’agitation
6.a Définition
6.b Étiologie : principales causes des états d’agitation
6.c Principes thérapeutiques
7. Les conduites suicidaires
7.a Principes généraux
7.b Évaluation du risque de récidive suicidaire chez le suicidant
7.c L'appréciation du risque suicidaire chez un patient énonçant des idées suicidaires
7.d Suicides et troubles psychiatriques.
7.e Conduite à tenir
8. Les états réputés dangereux
8.a Appréciation clinique
8.b Conduites à tenir devant des menaces hétéro-agressives
8.c Crises anxieuses paroxystiques
8.d État de stupeur
8.e Le mutisme
8.f Les voyages pathologiques (voir chapitre Les syndromes spécifiques).


III. LES PATHOLOGIES PSYCHIATRIQUES DE L’ADULTE

III.1 LES TROUBLES ANXIEUX – LA NÉVROSE D’ANGOISSE
A. DEFINITIONS
B. NOSOGRAPHIE
C. DESCRIPTION CLINIQUE
1. La crise d’angoisse aigue ou attaque de panique
2. Le fond anxieux permanent ou anxiété généralisée
3. Les phobies
4. Un cas particulier: la névrose traumatique.
D. PRINCIPES THERAPEUTIQUES
1. Principes généraux.
2. Le traitement de l’attaque de panique.
3. L’anxiété chronique.

III.2 LES NÉVROSES ET LES TROUBLES NÉVROTIQUES
A. DEFINITIONS
1. Nosographie.
2. Le modèle psychanalytique.
3. Principaux mécanismes de défense névrotiques (S. Freud).
4. Symptômes communs à toute névrose
B. PATHOLOGIE OBSESSIONNELLE
1. Définitions.
2. Description clinique.
3. Orientations thérapeutiques
C. TROUBLES PHOBIQUES
1. Définitions.
2. Phobies typiques.
3. Phobies atypiques
4. Traitement des phobies
D. HYSTERIE, HISTRIONISME ET TROUBLES DISOCIATIFS.
1. Définitions.
2. Description clinique
3. Approches thérapeutiques

III.3 LES PSYCHOSES AIGUËS
A. NOSOGRAPHIE DES PSYCHOSES AIGUËS
1. Bouffée délirante aiguë ou trouble schizophréniforme.
2. Psychoses puerpérales.
3. Confusion mentale.
B. RECONNAITRE UNE BOUFFEE DELIRANTE AIGUË (BDA)
1. Délire d'apparition brusque.
2. Symptômes associés.
3. Bouffées délirantes aiguës atypiques.
4. Les diagnostics différentiels.
5. Évolution et pronostic de la BDA
5.a Modalités évolutives.
5.b Pronostic.
6. Traitement de la BDA
6.a Principes thérapeutiques.
6.b Poursuite du traitement médicamenteux
6.c Post-cure.
C. RECONNAITRE UNE CONFUSION MENTALE
1. Définition.
2. Début.
3. Période d’état : fluctuation symptomatique.
4. Formes cliniques.
5. Diagnostic parfois difficile.
6. La confusion mentale : principales causes
7. Traitement de la confusion mentale
D. PSYCHOSES PUERPERALES

III.4 LES PSYCHOSES CHRONIQUES
A. FORMES CLINIQUES DES DELIRESCHRONIQUES.
1. Délire paranoïde de la schizophrénie.
2. Délires chroniques non schizophréniques.
2.a Délires paranoïaques
2.b Psychose hallucinatoire chronique
2.c Paraphrénie ou « délire fantastique »
B. SCHIZOPHRENIES.
C. SYNDROME DISSOCIATIF SCHIZOPHRENIQUE
1. Définitions.
2. Description clinique.
2.a Registre intellectuel.
2.b Registre affectif.
2.c Registre comportemental.
D. SYMPTOMES POSITIFS ET SYMPTOMES NEGATIFS DE LA SCHIZOPHRENIE.
E. AUTOMATISME MENTAL.
1. Définition.
2. Sémiologie.
3. Syndrome d’influence.
F. LA PARANOÏA
G. PRINCIPES THERAPEUTIQUES DE LA SCHIZOPHRENIE.
H. TRAITEMENT DES AUTRES PSYCHOSES CHRONIQUES.

III.5 LES TROUBLES THYMIQUES
A. SEMIOLOGIE DU SYNDROME DEPRESSIF.
1. Thymie dépressive
2. Ralentissement psychomoteur
B. RECONNAITRE UNE DEPRESSION MASQUEE
1. Présentation.
2. Les masques somatiques.
3. Les masques psychiques.
4. Éléments en faveur de l’origine dépressive du trouble.
C. FORMES CLINIQUES DES DEPRESSIONS
1. En fonction de la prédominance d'un symptôme, le tableau clinique de la dépression peut poser un problème diagnostique différentiel.
2. Les nosographies CIM et DSM.
D. FORMES ETIOLOGIQUES.
E. QUAND FAUT-IL HOSPITALISER?
1. La demande du patient et de son entourage
2. L'évaluation de la gravité de la dépression.
3. L'hospitalisation est nécessaire
F. THERAPEUTIQUE DU SYNDROME DEPRESSIF (en ambulatoire)
1. L'instauration du traitement antidépresseur en ambulatoire nécessite un certain nombre de précautions et recommandations
2. Le choix de l’antidépresseur
3. Instauration et surveillance d'un traitement antidépresseur

III.6 MANIE MÉLANCOLIE
A. L'ACCES MANIAQUE
1. Définition
2. Début.
3. Phase d’état
4. Rechercher une cause organique et apprécier le retentissement physique.
5. Formes cliniques.
6. Modes évolutifs.
B. L’ACCES MELANCOLIQUE
1. Définition.
2. Début.
3. Phase d’état.
4. Risque suicidaire majeur, constant.
5. Les formes cliniques.
C. DIAGNOSTICS DIFFERENTIELS
1. L’accès maniaque peut être symptomatique de nombreuses maladies organiques ou de prises de toxiques ou peut être de cause iatrogène.
1.a Médicaments.
1.b Toxiques.
1.c Causes infectieuses.
1.d Causes endocriniennes et métaboliques.
1.e Carence vitaminique.
1.f Maladies systémiques.
1.g Causes neurologiques.
2. Diagnostics différentiels des principales formes de mélancolie
2.a Mélancolies mono-symptomatiques (dépressions masquées).
2.b Mélancolie d’involution.
2.c Mélancolie délirante.
2.d Mélancolie stuporeuse.
D. TROUBLE BIPOLAIRE
1. Définition.
2. Classifications CIM et DSM.
2.a La CIM (classification de l’OMS)
2.b Le DSM (classification américaine)
E. THERAPEUTIQUE.
1. Traitement de l’accès mélancolique.
1.a Hospitaliser.
1.b Principes généraux.
1.c Orientations thérapeutiques.
2. Traitement de l'accès maniaque
2.a Hospitaliser en milieu spécialisé.
2.b Chimiothérapie.
3. Traitement du trouble bipolaire.
3.1 Prophylaxie médicamenteuse.
3.b Forme bipolaire classique
3.c Forme unipolaire classique
3.d Forme monopolaire maniaque
3.e Surveillance à long terme d’un traitement thymorégulateur
3.f Antipsychotiques et trouble bipolaire.
3.g Antidépresseurs et trouble bipolaire.
3.h Psychothérapie essentielle.

III.7 ALCOOLISME
A. EXAMEN CLINIQUE
1. Intoxication alcoolique aiguë.
1.a Ivresse simple.
1.b Coma alcoolique.
1.c Ivresse pathologique.
2. Intoxication alcoolique chronique.
2.a Signes d'imprégnation éthylique.
2.b Complications somatiques.
2.c Complications psychiatriques.
B. TYPES D'ALCOOLISMES
1. Alcoolite.
2. Alcoolose.
3. Somalcoolose (dipsomanie).
4. Alcoolisme symptomatique
C. POLYNEVRITE ALCOOLIQUE
1. Définition : Neuropathie carentielle.
2. Début.
3. Tableau clinique complet : polynévrite sensitivo-motrice.
4. Examens biologiques.
5. Principes thérapeutiques.
D. ENCEPHALOPATHIE DE GAYET-WERNICKE
1. Définition
2. Troubles psychiques.
3. Troubles neurologiques.
4. Troubles généraux.
5. Évolution.
E. SYNDROME DE KORSAKOFF
1. Définition
2. Modes de début.
3. Le syndrome amnésique.
4. Thymie et comportement.
5. Signes neurologiques.
6. Évolution.
7. Étiologie.
8. Principes thérapeutiques.
F. DELIRIUM TREMENS
1. Définition
2. Circonstances déclenchantes.
3. Predélirium.
4. Tableau clinique du delirium.
4.a Délire onirique.
4.b Signes neurologiques.
4.c Confusion mentale.
4.d Signes généraux.
5. Modes évolutifs.
6. Traitement.
6.a Hospitalisation : urgence médico-psychiatrique.
6.b Réhydratation.
6.c Traitement sédatif.
6.d Vitaminothérapie.
G. CURE DE SEVRAGE ETHYLIQUE
1. Règles générales.
2. Le projet thérapeutique
3. Le sevrage.
3.a Le lieu.
3.b Le principe
3.c Le choix du sédatif.
4. Le soutien psychothérapique.

III.8 TOXICOMANIES ET JEUX PATHOLOGIQUES
A. DEFINITIONS
B. CARACTERISTIQUES
1. L’âge du toxicomane.
2. La personnalité sous-jacente.
3. Les facteurs de risque.
C. DROGUES UTILISEES.
D. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE AU CANNABIS (CHANVRE INDIEN)
1. Présentation.
2. Effets physiologiques et psychologiques.
3. Effets à long terme.
E. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE AUX HALLUCINOGENES (AUTRES QUE LE CANNABIS)
1. Présentation.
2. Effets psysiologiques et psychologiques.
2.a L'intoxication aiguë : le voyage.
2.c Au décours de l’expérience psychédélique.
F. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE AUX OPIACES.
1. Présentation.
1.a Produits utilisés (stupéfiants).
1.b Mode d'ingestion.
2. Effets psychologiques et physiologiques.
2.a Intoxication aiguë aux opiacés
2.b La dépendance à l'héroïne
3. Effets à long terme
3.a Complications générales.
3.b Complications psychiatriques.
G. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE A LA COCAÏNE.
1. Présentation.
2. Effets psychologiques et physiologiques.
2.a Intoxication aiguë
2.b À long terme (plusieurs semaines d'intoxication)
H. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE AUX PSYCHOSTIMULANTS
1. Présentation.
1.a Produits utilisés :
1.b Modes d'ingestion :
2. Effets psychologiques et physiologiques.
3. Effets à long terme.
4. Le syndrome de sevrage.
I. RECONNAITRE UNE TOXICOMANIE AUX BARBITURIQUES.
1. Présentation.
1.a Produits utilisés
1.b Mode d'ingestion : per os ou IV.
2. Effets psychologiques et physiologiques.
2.a Intoxication aiguë
2.b Effets chroniques
3. Syndrome de sevrage.
J. COMPLICATIONS PSYCHIATRIQUES DES TOXICOMANES.
1. Présentation.
2. Le syndrome confusionnel.
3. Le syndrome déficitaire : syndrome amotivationnel.
4. Les pharmacopsychoses.
4.a Psychoses aiguës
5. Autres troubles psychiatriques.
K. SEVRAGE DU TOXICOMANE.
1. Élaborer un projet de soins.
2. La cure de sevrage.
2.a Buts
2.b Moyens
3. Technique du sevrage aux barbituriques.
4. Traitement des complications aiguës des toxicomanes.
4.a Mesures de réanimation.
4.b Complications psychiatriques aiguës.
L. TRAITEMENTS DE SUBSTITUTION.
1. Principes.
2. Substitution par la Méthadone.
2.a Première phase du traitement par la méthadone
2.b La posologie
2.c Les contrôles
2.d Le rôle du médecin généraliste
3. Substitution par le SubutexÒ
M. POST-CURE ET REINSERTION.
N. TOXICOMANIE ET LEGISLATION.
1. Présentation.
2. Lutte contre la toxicomanie.
3. L’injonction thérapeutique.
4. Mesures de répression.
5. Prévention
O. JEU PATHOLOGIQUE
1. Définition
2. Caractéristiques.
3. Conséquences.
4. Aspects psychopathologiques
5. Évolution.

III.9 LES TROUBLES DES CONDUITES ALIMENTAIRES (ANOREXIE MENTALE , BOULIMIE)
A. CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PERTE DE POIDS DE LA JEUNE FILLE.
B. ENTRETIEN AVEC UNE ANOREXIQUE ET SA FAMILLE
C. CLINIQUE DE L'ANOREXIE ESSENTIELLE DE LA JEUNE FILLE.
1. Points clés.
2. Triade symptomatique :
2.a Amaigrissement.
2.b Dysorexie plutôt qu'anorexie.
3. Attitudes psychologiques typiques.
4. Examens complémentaires à pratiquer.
5. Altérations biologiques secondaires.
6. Autres altérations biologiques.
7. Complications somatiques.
8. Évolution avec traitement.
D. FACTEURS PRONOSTIQUES DE L'ANOREXIE MENTALE ESSENTIELLE.
E. FORMES CLINIQUES.
1. Formes réactionnelles.
2. Selon l’organisation de la personnalité.
3. Selon le trouble psychiatrique.
4. Selon le sexe.
F. COMMENT TRAITER UNE ANOREXIE ESSENTIELLE.
1. Il s’agit d’une urgence médico-psychiatrique.
2. Buts de l’hospitalisation.
3. Établir un « contrat thérapeutique » avec la patiente.
4. Réalimentation progressive.
5. Thérapie institutionnelle.
6. Chimiothérapies.
7. Thérapies cognitivo-comportementales (TCC).
8. Psychothérapies analytiques.
9. Thérapies familiales.
G. LES CONDUITES BOULIMIQUES
1. Définitions
1.a Épidémiologie.
1.b Comorbidité.
2. La crise boulimique
2.a Rythme.
2.b Durée.
2.c Horaire.
2.d Lieu.
2.e Type d’aliments absorbés.
2.f Phases successives de déroulement de la crise.
3. Le diagnostic différentiel.
3.1 Anorexie mentale.
3.2 Hyperpahagies.
3.3 Obésités sans troubles du comportement alimentaire.
3.4 Autres troubles des conduites alimentaires.
4. Orientations thérapeutiques.

III.10 LES TROUBLES DES CONDUITES SEXUELLES
A. FORMES CLINIQUES
1. Les insuffisances sexuelles ou déficiences sexuelles.
1.a Insuffisances observées chez l'homme et la femme
1.b Chez l'homme
1.c Chez la femme
2. Les troubles des conduites sexuelles par excès.
3. Les perversions sexuelles ou les paraphilies.
3.a Anomalie du choix objectal
3.b L'anomalie concerne l 'acte sexuel.
B. PRINCIPES THERAPEUTIQUES

III. 11 TROUBLES PSYCHIATRIQUES ET PATHOLOGIES ORGANIQUE [PATHOLOGIE CÉRÉBRALE ORGANIQUE ]
A. GENERALITES.
B. ÉPILEPIES
1. Troubles mentaux paroxystiques (états critiques).
2. Troubles mentaux intercritiques.
3. Troubles mentaux permanents
C. TROUBLES PSYCHIQUES ET TRAUMATISMES CRANIO-CEREBRAUX.
1. Complications précoces
2. Complications plus tardives.
D. TROUBLES MENTAUX ET TUMEURS CEREBRALES.
1. Caractéristiques.
2. Tumeurs frontales.
3. Tumeurs temporales.
4. Tumeurs pariétales.
5. Tumeurs occipitales.
6. Tumeurs mésodiencéphaliques.
7. Tumeurs hypothalamiques et thalamiques.
E. TROUBLES MENTAUX ET MALADIES INFECTIEUSES.
1. Infection par le VIH.
2. Maladie de Creutzfeldt-Jakob.
3. Typhoïde, brucellose, paludisme
4. Abcès cérébraux et certaines affections.
5. L'ensemble des méningo-encéphalites bactériennes et virales.
F. TROUBLES MENTAUX ET MALADIES ENDOCRINIENNES.
1. Hyperthyroïdie.
2. Hypothyroïdie.
3. Affections parathyroïdiennes.
4. Affections surrénaliennes.
5. Affections hypophysaires.
6. Dysgénésies gonadiques.
G. TROUBLES MENTAUX ET MALADIES METABOLIQUES.
1. Troubles du métabolisme hydrique.
2. Troubles hydro-électrolytiques.
3. Avitaminoses.
4. Troubles du métabolisme glucidique.
5. Autres troubles métaboliques.
H. TROUBLES MENTAUX ET AFFECTIONS GENERALES
I. TROUBLES MENTAUX ET AUTRES TOXIQUES
J. TROUBLES MENTAUX ET MEDICAMENTS

III. 12 LES DÉMENCES
A. DEFINITION.
B. CLINIQUE DE L'ALZHEIMER.
1. Début.
2. Phase d’état et évolution.
C. THERAPEUTIQUES.

III. 13 LA PERSONNALITÉ NORMALE ET LA PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE
A. LA NOTION DE PERSONNALITE.
B. CARACTERISTIQUES.
C. LA STRUCTURE DE LA PERSONNALITE.
D. LE CARACTERE.
E. LES TRAITS DE PERSONNALITE OU DE CARACTERE.
F. LE TEMPERAMENT.
G. LA PERSONNALITE NORMALE ET PATHOLOGIQUE.
1. La personnalité normale
2. Les critères pour définir la personnalité pathologique
H. LES LIMITES ENTRE PERSONNALITE PATHOLOGIQUE ET MALADIE MENTALE.
1. La notion de décompensation psychique.
2. Le problème de la limite entre personnalité pathologique et maladie mentale.

III. 14 LES PRINCIPAUX TYPES DE PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE.
A. CLASSIFICATIONS DES PERSONNALITES PATHOLOGIQUES.
1. La classification française classique des personnalités pathologiques est toujours utilisée
2. Le DSM IV propose une nouvelle classification des troubles de la personnalité
B. LES TRAITS DISTINCTIFS DES PERSONNALITES PATHOLOGIQUES.
1. Personnalité hystérique (synonyme : histrionique)
1.a Les principaux traits
1.b Deux décompensations psychopathologiques fréquentes
1.c Dans le DSM IV
2. Personnalité obsessionnelle
2.a Cette personnalité est appelée aussi personnalité anale
2.b Dans le DSM IV
3. Personnalité anxiophobique
3.a Les traits de cette personnalité sont souvent associés à des traits hystériques
3.b Les principaux traits
3.c Dans le DSM IV
4. Personnalité limite (Border line)
4.a Distinction selon l’orientation théorique
4.b Modes de compensation.
5. Personnalité paranoïaque
5.a Les principaux traits
5.b Les modes évolutifs
6. Personnalité sensitive de Kretschmer
6.a Les principaux traits
6.b Les modes de décompensation
6.c Le DSM IV
7. Personnalité psychopathique
7.a Définition.
7.b Les traits de personnalité
7.c Principaux risques évolutifs.
7.d Le DSM IV
8. Personnalité schizoïde.
8.a Les traits de personnalité
8.b Les risques évolutifs
8.c Dans le DSM IV

IV. LES SYNDROMES ET SITUATIONS SPÉCIFIQUES

A. LE DENI DE GROSSESSE.
1. Définition
2. L’évolution
B. LA RETICENCE.
C. L'HYPOCHONDRIE.
1. Définition
2. Tableau clinique
3. La CIM
D. LA KLEPTOMANIE
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Nosographie.
4. Diagnostic différentiel.
5. Comorbidité.
E. LA PYROMANIE.
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Autres formes cliniques.
F. LES ACHATS PATHOLOGIQUES.
1. Définition.
2. Caractéristiques.
F. LES ACHATS PATHOLOGIQUES.
1. Définition.
2. Caractéristiques.
3. Les objets achetés.
4. Conséquences médico-légales.
5. Aspects psychopathologiques.
G. LE SYNDROME DE PETER PAN.
H. LE SYNDROME DU VOYAGEUR OU SYNDROME DE STENDHAL.
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Formes cliniques.
4. Réponse thérapeutique.
I. LES PATHOMIMIES (SYNDROME DE MÜNCHAUSEN…)
1. Le syndrome de Lasthénie de Ferjol.
2. Les thermopathomimies.
3. Les pathomimies cutanées.
4. Les pathomimies métaboliques ou endocriniennes.
5. Le syndrome de Münchausen.
J. LE SYNDROME DE STOCKHOLM.
1. Définition.
2. Psychopathologie.
3. Stratégies thérapeutiques.
K. LE SYNDROME D'ECKBOM.
L. LE SYNDROME DE GANSER.
1. Définition.
2. Tableau clinique.
M. LES VOYAGES PATHOLOGIQUES.
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. La fugue dissociative
N. LA FIBROMYALGIE.
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Facteurs aggravants.
4. Symptomatologie psychique.
5. Évolution sur plusieurs années.
6. Principes thérapeutiques.
O. LE SYNDROME DE FATIGUE CHRONIQUE.
1. Définition.
2. Évolution.
3. Bilan clinique et paraclinique.
4. Principes thérapeutiques.
P. LE SYNDROME DYSMORPHOPHOBIQUE (BDD) - Body dysmorphic disorder (BDD)
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Principes thérapeutiques.
Q. LE SYNDROME DE REFERENCE OLFACTIVE (ORS) - Olfactory Reference Syndrome
1. Définition.
2. Tableau clinique.
3. Principes thérapeutiques.

V. L'EXAMEN PSYCHOMÉTRIQUE

V.1 DEFINITION DES TESTS MENTAUX
A. CARACTERISTIQUES DES TESTS MENTAUX.
B. DIFFERENCE ENTRE TESTS MENTAUX ET EXAMEN CLINIQUE.
C. LES TROIS PRINCIPAUX TYPES DE TESTS.
VII.2 LES TESTS D'EFFICIENCE
A. LES TESTS D'EVALUATION DU NIVEAU INTELLECTUEL.
B. LES TESTS SENSIBLES DANS LA DETECTION D'UNE ATTEINTE CEREBRALE ORGANIQUE.
C. LES TESTS EVALUANT DES DEFICITS SPECIFIQUES: LANGAGE, MEMOIRE.
VII.3 LES TESTS DE PERSONNALITÉ
A. LES TESTS PROJECTIFS.
B. LES QUESTIONNAIRES DE PERSONNALITE .
C. LIMITES A L'EMPLOI DES TESTS DE PERSONNALITE.
D. A QUI FAIRE PASSER CES TESTS EN PRATIQUE?
V.4 LES ÉCHELLES D'APPRÉCIATION DES SYMPTÔMES CLINIQUES EN PSYCHIATRIE
A. LES ECHELLES D'EVALUATION GLOBALE.
B. LES ECHELLES D'INVENTAIRES GENERAUX:
C. LES ECHELLES DE DEPRESSION.
D. LES ECHELLES D'ANXIETE.
E. LES ECHELLES SOMATIQUES.
F. AUTRES ECHELLES SOMATIQUES.

VI. LES TECHNIQUES PSYCHOTHÉRAPIQUES

VI.1 LES MÉTHODES PSYCHOTHÉRAPIQUES
A. LES TECHNIQUES INDIVIDUELLES.
B. LES TECHNIQUES COLLECTIVES.
VI.2 LES PRINCIPES
A. LA PSYCHANALYSE (cure psychanalytique).
B. LES PSYCHOTHERAPIES D'INSPIRATION PSYCHANALYTIQUE.
C. LES AUTRES TECHNIQUES ANALYTIQUES.
D. LES PSYCHOTHERAPIES DE SOUTIEN.
E. L'ANALYSE TRANSACTIONNELLE.
F. LA GESTALT-THÉRAPIE.
G. LE COMPORTEMENTALISME-COGNITIVISME.
H. LES TECHNIQUES DE RELAXATION.
I. L'HYPNOTHERAPIE (thérapie par l'hypnose).
J. LES THERAPIES FAMILIALES.
K. LA THERAPIE INSTITUTIONNELLE.
L. LA SOCIOTHERAPIE.

VII. LES TRAITEMENTS PSYCHOTHROPES

VII.1 LES PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES
VII.2 LA PRESCRIPTION DES PSYCHOTROPES
A. LES CLASSES THERAPEUTIQUES.
B. LES ANXIOLYTIQUES.
1. Principales classes :
1.a Les benzodiazépines (BZD).
1.b Autres classes d'anxiolytiques
2. Peser l'indication.
2.a Indications des anxiolytiques per os (BZD et carbamates)
2.b Indications des BZD et carbamates sous formes injectables intramusculaires (IM) :
3. Éliminer les contre-indications.
4. Modalités de prescription.
5. Les effets indésirables des anxiolytiques.
5.a Les effets secondaires liés aux propriétés pharmaco-cliniques.
5.b Les effets liés à l'arrêt du traitement.
5.c Les effets liés au surdosage (tentative de suicide médicamenteuse aux benzodiazépines).
C. LES ANTIDEPRESSEURS.
1. Définition.
2 Classifications des antidépresseurs
2.a Classification chimique.
2.b Classification clinique.
3. Les produits : classification chimique.
4. Les indications.
5. Effets indésirables.
5.a Les effets liés aux propriétés pharmaco-cinétiques des imipraminiques (tricycliques).
5.b Les effets liés à la maladie dépressive.
5.c Le syndrome sérotoninergique.
5.d Surdosage des imipraminiques.
6. Dans le cas de prescription d'un antidépresseur tricyclique.
6.a Bilan thérapeuthique.
6.b Mode d'administration.
6.c Délai d'action antidépressive.
6.d Surveillance clinique et biologique.
6.e Surveillance pharmacocinétique.
D. LES THYMOREGULATEURS
1. Définition.
2. Produits.
3. Instauration d'une lithiothérapie.
3.a Pharmaco-cinétique.
3 .b Bilan préthérapeutique.
3.c La posologie initiale.

VII.3 AUTRES THYMO·RÉGULATEURS
A. LES ANTIPSYCHOTIQUES.
1. Définitions.
1.a Définitions des neuroleptiques.
1.b Définition des antipsychotiques atypiques.
2. Les produits.
2.a Les neuroleptiques classiques
2.b Les antipsychotiques atypiques.
2.c Les formes retard.
3. Les effets indésirables: surveillance.
3.a Les effets liés aux propriétés pharmaco-cliniques.
3.b Les effets psychiques.
3.c Les effets neurologiques.
3.c.1 Effets extra-pyramidaux précoces.
3.c.2 Effets extra-pyramidaux tardifs: dyskinésies tardives.
3.d Les effets métaboliques et neuro-endocriniens.
3.e Les effets neurovégétatifs.
3.f La toxicité hématologique.
3.g Les complications digestives.
3.h Les effets cutanés et oculaires.
3.i La toxicité cardiaque.
3.j Le syndrome malin.
3.k Le syndrome de sevrage aux neuroleptiques.
4. Le Choix de la clozapine.

VII. 4 LES HYPNOTIQUES

VIII. ÉLECTROCONVULSIVOTHÉRAPIE (ECT)

A. DEFINITION ET TECHNIQUE
1. La technique.
2. Les indications reconnues.
3. Les contre-indications du choc.
4. Les contre-indications de l'anesthésie-curarisation.
5. Précautions. 6. Traitement d'entretien.
6. Traitement d'entretien.
B. LES EFFETS INDESIRABLES DE L'ELECTROCONVULSOTHERAPIE (ECT)
1. Les effets liés à l'anesthésie.
2. Les effets liés aux chocs.
3. Les effets liés à la maladie.
4. La période de réveil.

IX. JURIDIQUE ET ADMINISTRATIF

A. L'HOSPITALISATION LIBRE
B. LES HOSPITALISATIONS SANS CONSENTEMENT
1. L'hospitalisation à le demande d'un tiers.
1.a Une personne atteinte de troubles mentaux peut être hospitalisée sans son consentement à la demande d'un tiers.
1.b La demande d'admission, c'est-à-dire la demande du tiers.
1.c Les deux certificats médicaux.
1.d Contrôle des hospitalisations.
2. L'hospitalisation d'office.
2.a L’arrêté préfectoral.
2.b Le certificat médical.
2.c Contrôle des hospitalisations d'office.
2.d Fin de l’hospitalisation d’office.
2.e Autorité judiciaire.
2.f Sorties d’essai.
2.g Cas particuliers.
C. DROIT DES PERSONNES HOSPITALISEES
D. PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS
1. La loi du 5 mars 2007.
2. Les principes qui gouvernent le nouveau dispositif de protection juridique des majeurs.
2.a Le principe de nécessité.
2.b Le principe de subsidiarité.
2.c Le principe de proportionnalité .
2.d Les droits de la personne à protéger.
3. Les nouvelles dispositions pour la mise en place d’une mesure judiciaire de protection.
3.a En cas de curatelle ou de tutelle.
3.b En cas de sauvegarde de justice.
4. Modification, substitution, renouvellement ou levée de la mesure judiciaire de protection.
4.a En cas de curatelle.
4.b En cas de sauvegarde de justice.
5. En pratique.
E. RESPONSABILITE, IRRESPONSABILITE PENALE
1. L'article 122-1 du Code pénal.
2. Les conditions de l'irresponsabilité.
3. Les conséquences.
3.a Sur le plan pénal.
3.b Sur le plan civil.
3.c Sur le plan administratif.
4. La responsabilité atténuée.
5. Place de l'expertise au pénal dans la procédure pénale.
6. Au niveau médical.
7. La désignation de l'expert au pénal.
8. L'expert désigné.
9. L'inscription sur les listes d'experts.
9.a Conditions d'inscription.
9.b Procédure d'inscription.
10. La mission de l'expert au pénal.
11. Chronologie de l'expertise.
12. Le rapport d'expertise psychiatrique.
12.a Les questions posées à l'expert.
12.b Réponses motivées.
12.c Des questions annexes peuvent être posées lors du procès. 13. La rédaction du rapport.
13. La rédaction du rapport.
14. L'expertise terminée.
15. L'expertise psychologique au pénal.
15.a Spécificité de l'expertise psychologique.
16. L'examen psychologique.
16.a Clinique armée de tests. Psychométrie contribuant au diagnostic de personnalité.
16.b Essentiellement un examen de personnalité.
17. Le rapport d'expertise psychologique

LEXIQUE



Recensions (2)

Partager et Faire savoir
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Buzz Partager sur Digg


NOUVEAUTES
NYU NGÙ le yoga africain qui mène à la danse

DU MANDAT A L'ACTE DEFINITIF. Droits et obligations des professionnels de l\’immobilier. De la loi Hoguet à la loi ALUR. 4e édition revue, mise à jour et augmentée

ANGLAIS INFIRMIER

LES DROITS DES PATIENTS EN CANCEROLOGIE

CREER SON AGENCE IMMOBILIERE OU SON ACTIVITE AGENT COMMERCIAL

ENTRETIEN ET RELATION AIDE DANS DES SITUATIONS PSYCHIATRIQUES OU PSYCHOLOGIQUES DIFFICILES

LA COOPÉRATION DANS LES SECTEURS SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL A JOUR DE LA LOI « FOURCADE » DU 10 AOÛT 2011

DROIT ET PSYCHIATRIE. La réforme du 5 juillet 2011 expliquée

ANOREXIE, BOULIMIE ET PSYCHOMOTRICITÉ

DROIT DE LA TÉLÉSANTÉ ET DE LA TÉLÉMÉDECINE. À jour du décret du 19 octobre 2010 sur la télémédecine

LA MÉDIATION THÉRAPEUTIQUE EN PSYCHIATRIE. Supports et techniques de resocialisation

LA FISCALITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

GUERIR LA MIGRAINE SANS MEDICAMENT

L'INFIRMIER - Règles d'exercice professionnel

GUIDE PRATIQUE DE PSYCHIATRIE 6e édition, modifiée et augmentée

HISTOIRE DE LA MÉDECINE ET DES SECOURS ROUTIERS. Des hommes, des techniques, des combats

DICTIONNAIRE DES SIGLES, DES ASSOCIATIONS ET DES MOTS. Santé, justice, pénitentiaire et social

CANCÉROLOGIE. GUIDE PRATIQUE